Meghan Markle : le vrai père de Harry accepte d’être le parrain de Lilibet !

Meghan Markle : le vrai père de Harry accepte d’être le parrain de Lilibet !
© Instagram
publicité

Enfin une bonne nouvelle pour Meghan Markle…Le vrai père de Harry accepte d’être le parrain de Lilibet. Tous les détails avec la rédaction d’Oniflhor.

Un parrain a été au final choisi pour la petite Lilibet, le second bébé de Meghan Markle et Harry après Archie. Une personne que les Sussex affectionnent beaucoup. Le duc le considère même comme son véritable papa.
Il s’agit en effet du garde royal Gallois, Mark Dyer. Il a été toujours considéré par la presse comme un père pour le petit frère du prince héritier à la couronne britannique William. C’est avant cette ressemblance physique entre les deux hommes qui donne du crédit à cette appellation.

publicité

Harry : ce rôle central de « son vrai père » dans sa nouvelle vie avec Meghan Markle aux Etats-Unis.

Selon une information relayée par le National Enquirer, le beau-frère de Kate Middleton souhaite désormais accorder une place beaucoup plus importante à « son vrai père ». Une décision qui tombe bien pour le papa d’Archie et Lilibet maintenant qu’il s’est affranchi son statut royal. Plus ou moins séparé de sa famille, il peut être d’un grand secours moral pour le petit-fils prodigue de la reine Elisabeth II.

Un lien très fort confirmé en outre par le célèbre biographe et historien de nationalité britannique, Robert Lacey, dans son dernier livre intitulé Guerre Royale. Un ouvrage, rappelons-le, déjà disponible en librairie. Selon plusieurs sources concordantes, Mark Dyer serait également le parrain du petit Archie.

La fois où Harry a été secouru de son addiction au cannabis

Le haut gradé gallois était toujours présent pour Harry tout au long de son adolescence. Une réalité confirmée par un expert royal dans les dans les colonnes de Madame Figaro . Addict au cannabis lorsque le jeune prince n’avait que 16 ans, « c’est Mark Dyer qui l’a discrètement accompagné dans un centre de désintoxication, Charles n’était même pas au courant ».

publicité

« Pourtant, quand l’histoire a été publiée dans la presse, les journaux ont titré sur l’intervention décisive du père et le courage d’un Charles qui donne tout pour ses enfants. L’œuvre du grand manitou des relations publiques du prince de Galles », a encore fait mention ce spécialiste mondial de la royauté.

publicité