Compteurs Linky : la nouvelle déroutante vient de tomber pour tous les Français !

Alors que le compteur Linky ne cesse de faire l’objet de controverses, une nouvelle déroutante vient de tomber au sujet de son utilisation. On vous dit tout !

En cette période hivernale, les Français ont besoin de gaz et d’électricité pour rester au chaud à la maison. A ce propos, de nombreux foyers sont équipés du compteur Linky. Mais Enedis vient de prendre une mesure radicale concernant le ballon d’eau chaude.

Interruption à distance des ballons d’eau chaude

Il faut dire que le compteur Linky est loin de faire l’unanimité auprès de la population. Raison pour laquelle 10% des familles français refusent encore de l’installer. A titre de rappel, ce dispositif mis en place par Enedis a pour but de faciliter le suivi de la consommation en énergie. Selon une loi datant du mois de septembre 2022, il est désormais obligatoire.

En regard du plan de sobriété énergétique visant à lutter contre la flambée des prix de l’énergie, Enedis a pris la décision d’interrompre le ballon chaude des abonnés. Une coupure qui peut se faire facilement à distance. L’interruption ne devrait pas cependant dépasser une certaine heure. En conséquence, l’appareil sera inactif entre 12h et 14h avant de redémarrer automatiquement. Vous pouvez également relancer le compteur manuellement.

Linky : un outil qui divise

En 2015, les compteurs Linky ont pris la place des anciens compteurs. Si auparavant, les agents d’Enedis devaient se déplacer pour procéder au relevé de l’index de consommation, ce n’est plus le cas avec ce dispositif. Jusqu’en 2021, les familles avaient le droit de refuser son instauration. Mais la donne a changé en 2022 !

La loi est claire sur le sujet : le compteur n’est pas la propriété du client mais celle des autorités. Pourtant, le contrat conclu avec le fournisseur d’électricité nous permet d’y accéder librement. En 2021, ils étaient plus de 34 millions à s’équiper du dispositif vert, ce qui correspond à 90% des clients d’Enedis. Les 10% restants demeurent réticents pour plusieurs raisons : crainte d’un pic de consommation, les rumeurs de dangers sur la santé à cause des ondes magnétiques, les problèmes d’arnaque, la crainte d’une incendie…

D’autres publications dans 

Florent Pagny : en convalescence à Patagonie, révélations sur un secret avec Marion Cotillard

Elle se fait facturer 30 € au lieu de 2 900 € pour ses courses : un plan très ingénieux !

Céline Dion au cœur du scandale : cette attitude avec son beau-fils qui ne passe pas !

Tarif des cartes grises : des changements prévus sur plusieurs départements cette année !

Rappel d’urgence : méfiez-vous de ces gâteaux apéritifs qui peuvent renfermer du plastique !

Action propose une brosse de nettoyage électrique à prix cassé, les adeptes de bons plans vont adorer !